La nouvelle Portofino Spider est-elle la supercar la plus abordable de Ferrari ?

690

Si vous faites partie de ceux dont la valeur nette dépasse les 5 millions d’Euros, alors votre première Ferrari vient peut-être d’arriver.

La Ferrari Portofino Spider est une toute nouvelle remplaçante de la California T lancée en 2014, et à environ 250.000 Euros, c’est le modèle le plus abordable de Ferrari. S’exprimant lors de sa première sortie, un cadre chez Ferrari a déclaré que le dernier cabriolet du Cheval Cabré avait de gros souliers à remplir.

“Soixante-dix pour cent des personnes qui ont acheté la California et la California T étaient des novices de la marque Ferrari. C’était leur première Ferrari … Nous avons de grandes attentes pour le Portofino, mais nous savons qu’il a le bon mélange de style, d’élégance et de luxe discret”.

L’art de la marque

La décision de Ferrari de donner une nouvelle image à sa grande routière de performance d’entrée de gamme de 250.000 Euros peut sembler étrange, mais elle est en phase avec les pratiques de l’entreprise. A une époque où les entreprises investissent massivement dans les marques, Ferrari a fait du rebranding, souvent considéré comme un pas en arrière ou une façon de se débarrasser des bagages négatifs, une forme d’art et une partie de la raison du succès de son entreprise.

A tel point qu’en 2017, Ferrari est à nouveau en tête du classement des marques les plus puissantes du monde établi par Brand Finance, devançant ainsi des géants de l’industrie tels qu’Apple, Google, Nike et Coca-Cola.

Il est intéressant de noter que Ferrari ne porte pas cet engagement de puissance de la marque au-delà du niveau le plus élevé de l’entreprise. Aucune des voitures actuelles de Ferrari n’a hérité du nom de leur prédécesseur. Par exemple, le vaisseau amiral actuel de Ferrari est la 812 Superfast, qui a remplacé la F12 TDF en 2017, qui à son tour a succédé à la 599 GTB Fiorano en 2012.

Lire également : Combien de CV pour jeune conducteur ?

Le pouvoir de l’exclusivité

Pouvez-vous imaginer que Porsche rebaptise la 911, ou Mercedes la Classe S, ou Apple renomme l’iPhone ? Pour Ferrari, cependant, le renouvellement constant des noms de modèles vise à assurer l’exclusivité auprès de ses propriétaires passionnés. Dites à quelqu’un que vous possédez une 599 et qu’il sait exactement quelle voiture vous avez, et que vous êtes une des 2424 personnes dans le monde à garer ce pur-sang à moteur V12 dans votre garage.

Dites à quelqu’un que vous possédez un 911, cependant, et il y a plus d’un million d’autres personnes comme vous (en mai 2017) qui ont une voiture âgée d’un jour à 53 ans.

Cet engagement, et le refus subséquent de créer des sous-marques, a incroyablement bien fonctionné pour l’entreprise jusqu’à présent. Il ne fait aucun doute qu’elle continue à le faire, car elle poursuit la vision du président de la société, Sergio Marchionne, qui prévoit des ventes “bien supérieures à 10.000 voitures d’ici 2025.”

Pour mémoire, Ferrari a vendu 8.398 voitures en 2017, soit une hausse de cinq pour cent par rapport à l’année précédente. Les Français ont acheté 235 Ferrari l’an dernier, soit 12 % de plus que l’année précédente.

Le style Portofino

Dès le moment où nous avons pu regarder et toucher le Portofino, celui-ci semble avoir tout ce qu’il faut pour contribuer positivement aux objectifs de vente de la société.

Le nouveau Portofino partage l’empattement du California T sortant, et a presque les mêmes dimensions extérieures, mais le châssis tout en aluminium a été totalement retravaillé pour rendre la carrosserie plus solide tout en étant plus légère de 80 kg.

Le V8 turbocompressé de 3,9 litres du California T a également fait l’objet d’un remaniement intensif, en extrayant 30kW de puissance supplémentaire. Le résultat final est de 0 à 100 km/h en 3,5 secondes, un dixième plus rapide que le Cali T.

A voir aussi : Comment bien entretenir sa voiture ?

Le plaisir dans les détails

Un nouveau design extérieur, plus précis, évoque l’intention musculaire et le magnétisme visuel de la 812 Superfast, le fleuron des V12 GT de la marque. L’habitacle a également été complètement renouvelé et dispose maintenant de sièges réglables en 18 directions et d’une série d’écrans tactiles dont un intégré au tableau de bord côté passager qui peut afficher, entre autres, la vitesse du véhicule.

Des rapports étrangers confirment que cette toute nouvelle Ferrari est aussi beaucoup plus vive et plus excitante que sa devancière.

Il y a plus d’espace pour les jambes à l’intérieur, le coffre est plus grand et la nouvelle direction électrique rend la conduite moins fatigante en ville. Et le toit rigide repliable peut maintenant être abaissé et relevé en cours de route, à des vitesses inférieures à 40 km/h.