Restauration et hôtellerie : comment assurer un niveau sanitaire au top ?

3

Avec des normes sanitaires parmi les plus élevées de la planète, l’hygiène demandée de la part des professionnels de l’hôtellerie et de la restauration demeure élevée et de plus en plus rigoureuse. Lorsque l’on doit-être irréprochable, toutes les mesures de précaution sont bonnes à prendre en amont pour anticiper tout risque inutile. Mais au contraire, se donner les moyens matériellement parlant pour être au top !

Charlotte, à l’image du savon : indispensable !

Le réflexe pour pouvoir se prémunir de tout problème au niveau sanitaire en hôtellerie / restauration doit être le même que celui lié au savon : devenir et rester indispensable ! Car utiliser des charlottes pour cheveux dans les cuisines d’un restaurant digne de ce nom (qu’il soit étoilé ou non) doit rester un réflexe quasiment naturel !

A lire en complément : Quels sont les droits d'un étranger en France ?

Le fait de ne pas porter de Charlotte sur la tête lorsque l’on est sur le lieu de travail devrait déclencher un réflexe de manque indiscutable pour éviter tout désagrément malencontreux et qui peut fortement pénaliser des évaluations. De plus en plus omniprésentes lorsque arrive le moment de recevoir un avis / une évaluation sur internet : d’autant qu’avec les appareils mobiles interconnectés, les choses vont à une vitesse prodigieuse.

Il serait donc plus que regrettable de se voir attribuer une mauvaise évaluation de la part d’un client (ou une mauvaise notation de la part des services compétents) parce qu’un ou plusieurs employés auraient jugé inutile le fait d’enfiler une Charlotte sur sa tête, pendant leur travail. Il en va donc de la réputation, ainsi que de la conscience professionnelle de ne pas transiger avec la règle : car la / les sanctions pourraient-être à la hauteur de la sanction.

Lire également : Cigarette électronique qui fait du bruit ?

Une profession = une Charlotte

Chaque corps de métier comporte des spécificités liées aux normes, de mesures d’hygiène obligatoire et devant être appliquées à la lettre. Qu’il s’agisse du milieu agro-alimentaire, pharmaceutique, chirurgical, électrique, manutention, industrie alimentaire… Cette nécessité sera donc accompagnée d’une Charlotte dédiée au secteur d’activité couvert.

La Charlotte sera donc là pour donner le maximum de garanties concernant l’hygiène demandée. Un symbole d’hygiène fort qui est naturellement devenu un genre de porte-drapeau dans bon nombre de secteurs d’activités. Chaque profession peut donc se doter de cet objet de propreté avec grande facilité et garantir une protection individuelle et collective maximales pour tout un chacun.