Le défibrillateur est-il obligatoire dans les entreprises ?

267

La vie en entreprise est régie par un grand nombre de règles. Certaines d’entre elles sont liées à l’activité de l’entreprise et sont donc librement adoptées par les dirigeants, afin de préserver les intérêts de la structure. Quelques-unes proviennent des clients et des fournisseurs. L’entreprise se plie également à celles-là pour assurer sa pérennité. Mais, la partie prenante dont les exigences ont force de loi est bien évidemment l’État et à ce titre, les entreprises sont tenues de respecter toutes les exigences émises par le législateur. Concernant l’utilisation de défibrillateur en entreprise, de nombreuses obligations doivent être prises en compte.

L’obligation d’avoir un défibrillateur en entreprise

Les chefs d’entreprise seront généralement confus quant à savoir si la présence d’un défibrillateur est obligatoire sur les lieux de travail. En effet, il n’existe pas d’exigence formellement libellée dans ce sens par rapport à la présence d’un défibrillateur dans les locaux professionnels. Par contre, le chef d’entreprise est obligé de mettre à disposition du personnel tout le matériel de secours nécessaire. Ainsi, il ressort aisément qu’un défibrillateur devra faire partie du matériel requis. Cliquez ici pour obtenir plus d’informations sur les facteurs de risques justifiant la nécessité d’avoir un défibrillateur sur les lieux de travail.

A lire également : Être accompagné par une agence qui s’active dans le bien-être de son entreprise

La nécessité de former le personnel à l’utilisation d’un défibrillateur

La gestion d’entreprise est une activité qui demande de procéder fréquemment à des évaluations de risques tant pour le personnel que pour les activités commerciales de l’entreprise. Comme indiqué précédemment, la nécessité de doter l’entreprise d’un défibrillateur sera mise en évidence dès la première évaluation de risques. Mais, faire installer cet équipement ne suffira pas à éliminer le risque. Pour plus d’efficacité, il sera nécessaire de former le personnel à l’emploi de l’appareil et surtout de prévoir qu’un petit nombre d’entre eux suive une formation de sauveteur secouriste. En plus d’être efficace, cette mesure contribuera à la mise en application d’une exigence du Code du travail.

A voir aussi : Services typiques d'une entreprise de construction civile