Quel est le salaire d’un courtier en bourse ?

73
salaire d’un courtier en bourse

Intéressez-vous aux réalités boursières ? Si tel est le cas, vous devez connaître les acteurs qui interviennent sur le marché financier.

Il s’agit entre autres des émetteurs, des investisseurs, des intermédiaires et des régulateurs.

A lire en complément : Quels sont les modes de livraison de propane ?

Le courtier en bourse ou broker fait partie des intermédiaires. Connaissez-vous son salaire ? Sinon, ce qui suit peut vous aider à avoir des données.

Le salaire d’un courtier en Bourse

Le salaire est un point essentiel à connaître sur le métier de courtier en bourse. Notez qu’il n’est pas standard comme la rémunération d’un employé.

Lire également : Choisir son poêle à granulés : comment s’y prendre ?

Il est fixé selon les réalités des profits gagnés. Vous devez savoir que le broker réalise ses gains sur commission après avoir servi ses clients.

Cependant, il y a des informations relatives à la rémunération du courtier que vous devez maîtriser. Ainsi, le salaire d’un courtier en bourse tourne autour de 3000 et de 6000 € selon l’ancienneté et les qualifications.

Cette marge salariale peut connaître une augmentation en raison de la plus-value obtenue. Notez qu’un broker peut décider d’être un investisseur et se faire plus de profit.

Les missions d’un tel professionnel

Le courtier joue le rôle d’intermédiaire entre le trader et le marché boursier. Il est le gérant des comptes des investisseurs.

Il contrôle tout ce qui concerne les ordres à effectuer sur le marché. À cet effet, il peut entrer sur le marché comme il peut le quitter.

Cependant, avant d’exécuter ces opérations, il doit prendre en compte les données du marché.

Pour info, le marché des changes connaît deux sortes de tendances. Il s’agit de la tendance haussière et de la tendance baissière.

La première phase indique que le marché est favorable pour la vente des actifs. Par contre, lorsqu’elle est au rouge, on parle de tendance baissière. Tout broker peut proposer à son client un projet d’achat d’actifs financiers.

Le processus de formation d’un courtier en bourse

Pour être courtier, l’idéal est que vous ayez le niveau universitaire Bac+5 dans un domaine relatif à la gestion financière.

Vous devez aussi avoir d’autres parchemins issus des grandes écoles de Finance. Un broker peut compléter ses compétences par des études juridiques.

Il doit maîtriser beaucoup de notions mathématiques. Cela lui permettra de bien interpréter les données du marché.

Mieux, il doit maîtriser presque tous les instruments d’analyse du marché afin de les proposer aux traders. En France, le métier de courtier en bourse est cadré par des règles strictes.

Lorsque vous êtes broker, vous pouvez assurer la fonction de gestionnaire d’entreprise ou celle de commissaire aux comptes. Vous serez aussi un bon trésorier d’entreprise.

Quels sont les différents types de courtiers ?

Vous trouverez sur le marché Forex trois catégories de courtiers. Chacun d’eux a un rôle spécifique à jouer.

En premier lieu, vous pouvez retrouver les brokers baptisés sous le nom d’Electronic Communications Network (ECN). Ces courtiers font toutes les transactions financières via les banques.

Ils peuvent jouer deux rôles à la fois. Si vous travaillez avec eux et que vous êtes un acheteur, ils deviennent vendeurs, et inversement.

Au cas où, le trader demandera au courtier d’exécuter un ordre qui n’a pas de contrepartie, le broker contacte des fournisseurs. Après ces courtiers, il y a les Market Makers.

Ces derniers n’envoient pas les ordres de leurs clients sur marché financier. Ils ne sont pas non plus transparents en termes d’argent. Enfin, vous trouverez les brokers Straight Through Processing (STP).

Ils sont semblables aux courtiers ECN. Avec les STP, toutes les opérations sont assurées par les fournisseurs.

Les différents points de divergence entre le courtier et le trader

Il existe plusieurs points de divergence entre un broker et un trader. Cependant, tous les deux sont indissociables. En effet, le trader a besoin du courtier pour acheter ou vendre sur le marché Forex.

Inversement, le broker a besoin du trader pour exécuter des ordres. La différence entre ces deux opérateurs financiers réside au niveau de leur rôle.

Le trader en effet est un acteur-investisseur qui fait l’achat ou la vente des produits financiers du marché.

Le broker, au contraire, est un acteur-exécuteur de l’ordre financier du trader en raison de sa qualité d’intermédiaire.

Les professionnels de ces deux métiers ne gagnent pas les mêmes salaires. Le broker gagne des commissions par mission effectuée.