Et si vous placiez votre argent sur une SCPI ?

12
Et si vous placiez votre argent sur une SCPI ?

S’il y a bien quelque chose qui est devenu compliqué ces dernières années, c’est de placer son argent ! En effet, depuis la crise de 2008, le taux du Livret A (et des autres disponibles) n’a fait que baisser pour atteindre un famélique 0,50% à l’heure où nous écrivons ces lignes. De ce fait, il est plus qu’essentiel de chercher une autre façon de placer son argent : notamment via l’investissement immobilier. Cependant, tout le monde n’a pas les compétences (ou même le temps) nécessaires pour gérer une location. C’est pourquoi, vous pourriez être intéressé par une SCPI comme Primovie. Explications.

Les avantages d’un investissement dans une SCPI

Si vous ne savez pas ce qu’est une SCPI, autant vous le dire de suite : vous êtes au bon endroit ! Pour résumer, il s’agit d’une société qui achète de l’immobilier à but locatif. Cet immobilier est souvent de nature variée : habitat, commerce, bureaux ou même santé et industrie. Si vous avez un domaine de prédilection, vous pourrez certainement choisir la SCPI qui vous correspond le mieux. Une fois le bien acheté, la société en propose les parts aux investisseurs. Souvent, il est possible d’acheter une part à partir de quelques centaines d’euros ! Vous l’aurez compris, c’est là le premier avantage d’une SCPI : vous pourrez investir avec peu d’argent.

A voir aussi : Comment réduire le stress d'un déménagement ?

Le second grand avantage d’un tel investissement, c’est que vous n’avez rien à faire : la SCPI s’occupe de la recherche du locataire, des éventuels travaux et même de la simple rédaction du bail de location. De ce fait, vous n’avez qu’une seule chose à vous occuper, c’est d’attendre que l’argent tombe sur votre compte en banque via les dividendes que vous recevrez (l’équivalent des loyers). Enfin, si vous le souhaitez, vous pourrez toujours revendre vos parts par la suite : tout comme dans l’immobilier standard, elles peuvent prendre de la valeur sur le long terme !

A lire aussi : Où louer un appartement meublé ?