La nigelle : une plante médicinale trop méconnue

8
La nigelle : une plante médicinale trop méconnue

Plante méditerranéenne, la nigelle est aussi appelée cumin noir. Utilisée dans la cuisine comme aromate, la nigelle possède aussi des vertus thérapeutiques étonnantes. Plongée au cœur d’un héritage de l’Égypte Ancienne.

Découverte botanique de la nigelle

La nigelle est une plante de la famille des herbacées qui pousse en Eurasie, et principalement dans le bassin méditerranéen. D’une hauteur de 50 à 60 cm, elle porte des fleurs aux couleurs variées, allant du violet au blanc en passant par le rose. Elle fleurit une fois par an, au début de l’été.

A lire également : Choisir une mutuelle santé d’entreprise

La nigelle, la championne de la détox, mais pas uniquement

Retrouvée dans la tombe de Toutankhamon, il semble que la nigelle était déjà utilisée à l’époque pour ses bienfaits pour la santé. Championne des plantes médicinales de la détox, la précieuse nigelle possède aussi d’autres vertus :

  • anti-infectieuse ;
  • digestive ;
  • diurétique ;
  • galactogène ;
  • antiallergique ;
  • stimulante ;
  • antioxydante ;
  • analgésique.

Selon les dernières études connues, la nigelle procure aussi des bienfaits cardiovasculaires puisqu’elle limite la résistance à l’insuline, fait baisser la glycémie et normalise les taux de cholestérol. Certains avancent également des vertus pour prévenir l’hypertension et stimuler le système immunitaire. En huile, la nigelle diminue les maux de tête et les vertiges. Elle donne aussi un teint plus éclatant et soulage l’acné et le psoriasis.

A découvrir également : Quels sont les métiers dans une crèche ?

Utilisations de la nigelle

En phytothérapie, ce sont les graines et l’huile de nigelle qui sont utilisées. Ces compléments alimentaires s’utilisent alors en cure de 3 mois, pour booster l’organisme aux changements de saison. En huile, la nigelle peut être mélangée à du miel, du lait ou encore du jus de fruit pour adoucir le goût, trop marqué pour les palais sensibles.