Quelle assurance en cas de vol de vélo ?

128

Dans un monde qui se veut plus écologique, l’utilisation du vélo regagne en popularité. Cependant, cela entraîne également la multiplication de cas de vols de ce véhicule. Alors, que faut-il faire afin de réduire le risque de vol ou, le cas échéant, quelle assurance pour prévenir ce genre de sinistre ?

Les précautions à prendre en amont

Prévenir à 100% le risque de se faire voler son vélo est impossible. Les assurances peuvent permettre de faire face à ce genre de cas mais leurs conditions peuvent être assez strictes. Le plus simple est donc, en premier point, de prendre un maximum de précautions possibles qui joueront en votre faveur lorsque vous contacterez votre assurance.

A découvrir également : Comment déboucher une canalisation pleine de sable ?

Attacher son vélo

Cela peut sembler simplet ou évident mais, la première circonspection à porter est d’attacher, en toutes circonstances, son vélo. Que cela soit en extérieur ou en intérieur, un vélo doit être toujours solidement attaché lorsque vous ne l’utilisez pas. Le voleur a juste besoin de quelques secondes ou minutes pour s’emparer d’un vélo garé nonchalamment ou sans grande précaution.

Afin d’augmenter le niveau de sécurité, privilégiez un antivol de qualité pour l’attache de votre vélo. Les antivols en U constituent la meilleure option car très robustes. Accrochez toujours le cadre et la roue avant en hauteur sur un point fixe. Si vous pouvez attacher également la roue arrière et détacher votre siège, faites-le. En effet, à défaut de voler entièrement votre vélo, un voleur peut se contenter de pièces détachées.

Lire également : Compagne Patrick Bruel : qui est-elle ?

Marquer son vélo

Marquer son vélo est également une disposition à observer. En effet, cela permet non seulement de retrouver votre bicyclette plus facilement, mais aussi de pouvoir vous identifier comme son propriétaire. Ce dernier avantage peut faire partie des conditions imposées par une assurance par exemple.

Porter plainte

Dès que votre vélo est dérobé, rendez-vous rapidement dans le poste de police le plus proche pour porter plainte. Cette étape, souvent banalisée, est importante à plus d’un titre. D’une part, elle facilite la recherche de votre engin mais, elle fait également partie des préalables demandés par la plupart des assurances en cas de vol de vélo.

Les différents types d’assurance possible

Il existe deux possibilités afin d’assurer votre vélo : soit une assurance habitation, soit une assurance vélo spécifique.

L’assurance habitation

La plupart du temps, elle couvre le vol de vélo pour peu que ce dernier se trouve à votre domicile lors du vol. Cependant, elle peut ajouter des conditions bien particulières. Par exemple que le vélo soit dans un endroit couvert, qu’il soit attaché à un point fixe avec antivol ou pas, qu’il soit volé la nuit, le jour, etc.

Une assurance vélo spécifique

Elle couvre la plupart des dommages ainsi que le vol de vélo. De plus, le larcin n’a pas forcément besoin de subvenir à votre domicile. En effet, même un vol sur la voie publique est couvert. Toutefois, là aussi, des conditions particulières peuvent être définies. Elles varient d’un assureur à un autre. Par exemple, votre vélo doit avoir un âge donné ou sa valeur d’achat doit être inférieure à une somme donnée, etc. En tous cas, il vaut mieux souscrire à une assurance vélo dès lors que vous en achetez un.