Comment prendre soin de vos linges de lit en lin ?

27

Réchauffant pour l’hiver, rafraîchissant pour l’été, le lin dispose d’une incroyable capacité thermorégulatrice.

C’est une matière douce, solide, respirante, antibactérienne et hypoallergénique. Une fois teinté, le lin arbore des jolies couleurs pastel.

A découvrir également : Où peut-on stocker des meubles ?

Le linge de lit en lin est plus que tendance, il convient pour tous ceux qui privilégient la qualité, l’esthétique et le confort.

Découvrez comment laver et entretenir vos protège-matelas, parures de lit et autre linge en lin.

A lire en complément : Quels sont les meilleurs types de carrelage pour les comptoirs de cuisine ?

Le premier lavage, une étape délicate et décisive

Pour mettre en valeur votre emma matelas, le linge de lit en lin est parfait. L’association des deux vous donne un couchage accueillant et confortable qui préserve votre bien-être et qui vous procure un doux sommeil réparateur.

Attention, l’entretien du linge commence tout de suite après son achat. Une fois à la maison, plongez-le, pendant une nuit entière, dans une grande bassine d’eau mélangée avec 25 cl de vinaigre blanc.

Cette opération permet de fixer les belles couleurs de votre linge de lit en lin. De plus, son passage à l’eau permet d’assouplir davantage le tissu pour le rendre encore plus doux avec le temps. À noter que le lin aime le lavage. Plus vous le lavez, plus son toucher s’adoucit.

Après le passage à l’eau vinaigrée, mettez votre linge dans la machine à laver en utilisant une lessive douce et naturelle. Lancez le cycle à 30 °C maximum et optez pour un essorage inférieur ou égal à 600 tours/min.

L’entretien régulier : lavage et séchage

La fréquence de lavage du linge de lit dépend du type de celui-ci. Les draps, les draps-housses, les housses de couette et les taies d’oreiller doivent être lavés une fois par semaine. En hiver, lavez-les une fois toutes les deux semaines.

La couette, quant à elle, doit être lavée une à trois fois par an. C’est la même fréquence de lavage pour le coussin et les oreillers.

Une fois que vous avez effectué le premier nettoyage, vous pouvez laver le linge en lin à 40 °C pour un lavage classique. Utilisez une lessive écologique en respectant les quantités nécessaires.

Utiliser beaucoup de lessive ne rend pas votre linge plus propre. Enlevez les taches au préalable s’il y en a.

Pour venir à bout d’éventuels acariens et de bactéries, vous pouvez régler le lavage à 60 °C. Gardez le niveau d’essorage à 600 tr/min.

Le séchage du lin au sèche-linge est à privilégier. Cette solution optimise l’adoucissement du tissu. Pour ce faire, dépliez d’abord le linge, puis repliez-le avant de le placer dans le sèche-linge.

Lancez le programme « prêt à repasser ». Ceci dit, rien ne vous empêche d’opter pour le séchage à l’air libre.

C’est plus économique, moins énergivore, et le linge bénéficie des bienfaits du soleil et de l’air frais.

Vous pouvez zapper le repassage de votre linge de lit en lin. L’aspect légèrement fripé est très beau à voir sur un linge en lin. Toutefois, si vous voulez le repasser, humidifiez-le et repassez-le à l’envers.

L’enlèvement des taches persistantes

Dormir sur une literie propre et bien entretenue est bon pour votre santé et votre bien-être.

Toutefois, le lit n’est jamais à l’abri des tâches et des saletés. Un petit-déjeuner au lit, les enfants qui y jouent ou les animaux domestiques qui y montent, et le linge de lit est souillé.

Avant de nettoyer le linge, il est préférable d’éliminer d’abord les salissures. Le produit à utiliser dépend du type de taches :

  • Taches de café, de vin rouge et de chocolat : utiliser du savon de Marseille. Vous pouvez aussi frotter la tache tout doucement avec du jus de citron ou de vinaigre blanc.
  • Corps gras (huile, beurre, mayonnaise…) : frottez doucement la zone tachée à l’aide d’un liquide vaisselle, laissez agir pendant plusieurs heures avant de passer à la machine.
  • Taches de sang : rincez et frottez délicatement à l’eau froide, la tache va disparaître. Passez ensuite le linge à la machine. L’eau chaude est à éviter, le sang est difficile à enlever une fois cuit.

Voilà comment entretenir votre linge de lit en lin, au quotidien, pour préserver sa propreté et sa douceur. Notez bien que le lin aime l’eau, celle-ci ne fait qu’améliorer sa qualité.