Comprendre les différents types d’assurances pour votre emprunt

509

Envisagez-vous d’emprunter pour financer un bien d’équipement (électroménager, véhicule, …) ou un projet (investissement locatif, achat d’une résidence principale, …) ? L’assurance emprunteur est votre solution. On vous explique tout dans cet article. C’est parti !

Qu’est-ce que l’assurance emprunteur et comment en bénéficier ?

L’assurance emprunteur assure la prise en charge totale ou partielle du capital restant ou des échéances de remboursement dû d’un crédit en cas d’apparition de quelques événements. Vous devez remplir une déclaration d’état de santé ou un questionnaire de santé pour en bénéficier. En fonction des réponses que vous apportées, l’organisme d’assurance peut refuser ou non de vous assurer ou accroître sa tarification.

A lire aussi : Comment calculer la valeur temps d'une option ?

Contrat d’assurance emprunteur : quelles garanties peut-il comporter ?

Les garanties contenues dans le contrat d’assurance emprunteur sont nombreuses. Les voici :

Garantie « Décès »

Dans un contrat d’assurance emprunteur, il y a toujours la garantie « Décès ». Cependant, elle fait l’objet d’un âge limite de garantie. Par conséquent, cette couverture n’est pas obligatoirement jusqu’à la fin d’un prêt.

A lire également : Les innovations technologiques qui transformeront le secteur financier

L’assureur versera le capital restant dû au jour décès du prêteur en cas de décès et sous réserve des exclusions de garanties prévues par le contrat.

Garantie « Perte Totale et Irréversible d’Autonomie » (PTIA) 

Le contrat d’assurance emprunteur comporte également une garantie « Perte Totale et Irréversible d’Autonomie » ou PTIA (anciennement « Invalidité Absolue et Définitive » ou IAD).

Voici les conditions requises par l’assuré pour bénéficier de cette garantie :

  • Être dans l’impossibilité totale et définitive de se livrer à une quelconque activité rémunérée,
  • Être dans l’obligation de faire appel à l’assistance totale et constante d’une tierce personne pour réaliser 3 ou 4 mouvements courants (se déplacer, s’habiller, se nourrir, faire sa toilette).
  • Être dans l’âge limité prévu au contrat (60 ou 65 ans).

Garantie « Invalidité Permanente »

Il s’agit d’une inaptitude au travail totale ou partielle et permanente lorsqu’on parle de l’invalidité prévue par les contrats d’assurance emprunteur.

L’IPT (Invalidité Permanente Totale) s’adresse à vous si vous êtes reconnu comme :

  • Totalement inapte à l’exercice de toute activité qui vous procure gains et profits,
  • Totalement inapte à l’exercice que vous exerciez au jour du sinistre après une maladie ou un accident et après consolidation de votre santé.

L’IPP (Invalidité Permanente Partielle) vous est destiné si vous êtes reconnu comme :

  • Partiellement inapte à l’exercice de toute activité vous procurant des gains et des profits,
  • Partiellement inapte à l’exercice que vous exerciez au jour du sinistre après une maladie ou un accident et après consolidation de votre santé.

Garantie « Incapacité Temporaire de Travail » (ITT)

Vous pouvez profiter d’une garantie « Incapacité Temporaire de Travail » ou ITT si vous êtes en arrêt de travail en raison d’un accident ou d’une maladie et que vous êtes inapte à :

  • Exercer temporairement l’activité professionnelle que vous exercez avant votre arrêt de travail,
  • Exercer temporairement toute activité professionnelle.

Garantie « Perte d’emploi »

Si vous avez été licencié et que la cessation de l’activité salariée que vous exerciez ouvre droit au versement de prestations au titre de l’Assurance chômage, vous pouvez jouir de la garantie « Perte d’emploi ».

Les conditions pour bénéficier d’une indemnisation varient en fonction d’un contrat à l’autre. Pour connaître exactement l’étendue de la garantie « Perte d’emploi » proposée, tâchez de lire attentivement les documents contractuels.