Quel budget prévoir pour son enfant pour ses études à l’étranger en 2024 ?

100

Votre enfant est prêt à faire le grand saut et à partir étudier hors de France ? De plus en plus d’étudiants (3 sur 4) souhaitent étudier à l’étranger et près de 100 000 à le faire en pratique chaque année. Des programmes spécialisés favorisent la mobilité étudiante, mais il reste des questions pratiques qu’il est normal de se poser en tant que parent au-delà de rêver du Canada, Espagne ou du Royaume-Uni. La première d’entre elles porte sur le budget à prévoir pour le séjour linguistique de votre enfant.

Les frais de scolarité, le plus gros des dépenses

Étudier à l’étranger n’est pas ouvert à tout le monde, et la première cause en est le prix. Les frais de scolarité varient d’un pays à l’autre et d’une université à l’autre. En moyenne, les frais de scolarité pour les étudiants internationaux sont à 10 000 euros par an, en fonction du niveau d’études et du prestige de l’institution. Entre 10 et 30 000 euros pour étudier au Canada, au Royaume-Uni, en Australie ou aux États-Unis. Moins de 5.000 euros par an pour la Chine. Il vous faudra faire des recherches approfondies sur les coûts spécifiques de chaque université et programme pour établir un budget réaliste.

A lire également : Comment choisir sa paroi de douche ?

Le coût de la vie, une dépense à apprendre à son enfant bien en amont

La dépense du voyage varie en fonction de la localisation de l’université d’accueil, que ce soit en Europe, en Amérique du Nord ou en Asie. Une règle d’or à noter : plus tôt vous planifiez, plus grandes sont vos chances de bénéficier d’opportunités avantageuses pour les billets d’avion ou de train de votre enfant. Quant au coût de la vie sur place, n’attendez pas que votre enfant fasse son premier achat pour vous en informer ! L’indice du coût de la vie 2023 des grandes villes européennes révèle les pays les plus onéreux, avec peu de surprises en haut de l’échelle la Suisse, la Norvège et le Danemark. À l’inverse, le Portugal, l’Espagne et la Pologne se classent dans la partie inférieure. Le cas du Royaume-Uni est à part, les disparités de prix existent entre les différentes villes de ce même pays, que vous soyez à Londres ou à Édimbourg par exemple.

Cet indice est à prendre en compte également pour le futur logement de votre enfant. Il existe de nombreuses options de logement pour les étudiants : outre-Atlantique, les résidences universitaires sont beaucoup plus fréquentes et sont souvent situées sur les campus, très pratiques au quotidien pour votre enfant. En Europe, il est plus fréquent de se tourner vers des logements privés, la colocation ou l’hébergement chez l’habitant pour réduire ces coûts.

A lire également : Diagnostic immobilier : état de l'installation intérieure d'électricité

D’autres dépenses sont à anticiper pour élaborer votre budget :

  • L’assurance santé (sauf accord avec la Sécurité sociale française),
  • Les frais alimentaires,
  • Les transports en commun,
  • Les livres et équipements.

Pour que votre enfant profite pleinement de son expérience à l’étranger, quelques escapades à la découverte de son pays d’accueil lui seront bénéfiques. Prévoyez-lui par mois un budget sur les dépenses cachées et les loisirs : les sorties avec de nouveaux amis, les souvenirs qu’il souhaite rapporter…