Qu’est-ce qu’une séance de thalassothérapie ?

311

Un séjour en thalassothérapie est parfois présenté comme un séjour bien-être. Qu’est-ce au juste que la thalassothérapie ? Quels sont sont ses bienfaits sur la santé et sur le corps humain.

Quelle est la définition de la thalassothérapie ?

La thalassothérapie peut être définie comme l’utilisation des ressources naturelles de la mer au service du bien-être de chacun. Cette utilisation thérapeutique se fait dans un espace bien précis, un centre de thalassothérapie.

A voir aussi : Quel bac pour devenir orthoptiste ?

Les ressources marines utilisées sont l’eau de mer bien évidemment, mais également les algues, les boues marines, le climat ou encore l’air particulier du littoral. En thalasso, elles servent à prévenir, soulager voire guérir certains troubles, par exemple au niveau des articulations, des muscles, du squelette.

L’objectif de la thalassothérapie est véritablement de procurer du bien-être grâce aux propriétés d’eau de mer, des boues, de l’air, du climat et des algues.

A lire en complément : Où acheter ses médicaments la nuit ?

Thalasso : en quoi est-ce un séjour bien-être pour le corps ?

Ce qui procure du bien-être au cours d’un séjour thalasso, c’est évidemment l’eau de mer. Pour être plus précis, ce sont les sels minéraux qu’elle contient. Ceux-ci sont présents notamment sous formes d’électrolytes.

Lors l’eau de mer est chauffée et utilisée entre 30 degrés et 35 degrés celsius, les pores de l’épiderme s’ouvrent. Ces électrolytes sont alors en partie captées par la peau puis diffusés dans tous les organes. Cela permet ainsi à notre organisme de se recharger en calcium ou en potassium. Ces deux minéraux en particulier entrent en jeu dans de nombreuses réactions métaboliques, notamment au niveau du système immunitaire, des cellules nerveuses, des fibres musculaires, du sommeil ou encore de la solidité du squelette.

Cette action bien-être sur notre organisme n’est pas instantanée. Cela demande d’être en contact avec un élément marin pendant un certain temps. Pour l’eau de mer, c’est au moins 15 minutes. Mais d’autres éléments en provenance de la mer peuvent être employés, notamment les boues ou les algues. Les propriétés et ses applications peuvent être différentes, mais cela aboutit au même résultat, une sensation d’être mieux dans sa peau et dans sa tête.

Quelles contre-indications et précautions pour faire de la thalasso ?

Il n’y a pas de contre-indication générale à faire une cure de thalasso car c’est toujours source de bien-être pour l’organisme. En revanche, certains soins peuvent être déconseillés en fonction de l’état de santé et de la condition physique. C’est la raison pour laquelle la première étape d’une telle cure, c’est un rendez-vous obligatoire avec un médecin. Celui-ci questionne sur l’état de la personne, lui recommande certains soins et peut lui en interdire d’autres.

En effet, durant le séjour, l’organisme est soumis à sollicitation. Une personne déjà très fatiguée pourrait mal supporter cette sollicitation supplémentaire. Plus globalement, les restrictions peuvent être les suivantes :

  • femmes enceintes de 6 mois ou plus : une attention particulière est apportée à l’état de santé des femmes enceintes. Les soins relaxants et doux sont ceux qui sont privilégiés, en particulier à partir du 4e mois. Par ailleurs, au-delà du sixième mois, la thalasso est possible à condition que la grossesse se déroule sans risque ni complication ;
  • personnes asthmatiques, présentant des troubles cardiables ou sujettes à l’hypertension : tout ce qui est bain chaud est à éviter ;
  • patients souffrant de troubles de la thyroïde ou de certaines affections cutanées sévères et chroniques comme les escarres : l’avis du médecin traitant est indispensable.