Comment porter un canotier homme ?

228

Comme le dirait le poète de Patrick Sébastien : « C’est chaud oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh oh. » Si la tentation d’enlever les couches de vêtements pour être un maximum « cool » est grande, il est préférable de protéger votre corps efficacement. Et, assez souvent, il y a une zone que nous oublions de couvrir : la tête. Plusieurs choix s’offrent à nous, y compris celui de porter un chapeau. Et c’est là que les problèmes commencent : « oui, mais vous comprenez, je n’ai pas la tête avec des chapeaux, ça ne va pas avec moi », « J’ai peur d’être ridicule » et je ne le fais pas. Et si on vous a dit que pour chaque forme de visage il y a un chapeau, et qu’il est possible de trouver celui qui nous convient le mieux. Vous en doutez ? Cet article est pour vous :

Résumé

A lire aussi : Quels types de postiches choisir pour sa chevelure ?

1. Le couvre-chef dans les contours 2. Choisir un chapeau selon son visage 3. Comment porter un chapeau 4. Où trouver un chapeau ?

1. Le couvre-chef dans les contours

A lire en complément : Trouver facilement un barbier professionnel : comment faire ?

A. Un accessoire aussi vieux que l’humanité

Selon plusieurs sources, le chapeau (ou ) est l’une des pièces les plus anciennes de notre dressing. En effet, depuis la Préhistoire, en plus des premiers vêtements, l’homme aurait utilisé de la fourrure pour couvrir son visage et, plus largement, sa tête. Lors des fouilles de la grotte d’Arene Candide en Italie, Arturo Issel, fondateur de l’Institut de géologie de l’Université de Gênes, aurait découvert des restes humains. Près du crâne, au niveau de sa partie supérieure, il trouve un os de la vertèbre caudale d’un écureuil. L’Antiquité lui apporte une nouvelle fonction : celle d’ un signe d’appartenance à un statut social. Ainsi, les esclaves romains libérés sont couverts de Pileus , une sorte de coiffe feutre qui inspirera plus tard le chapeau phrygien.

Au fil des âges, le couvre-chef développe et adopte de nouvelles formes. Le feutre entre dans sa composition et nous n’hésitons pas à le saupoudrer de plumes pour le faire encore plus élégant . Cependant, un style très spécial de coiffures réussira à tirer son épingle du jeu : le chapeau. Comme son ancêtre le Pileus, il a embarqué avec lui de nombreux codes sociaux. L’exemple le plus concret est sans aucun doute le sommet de la forme , toujours très connoté à notre époque. Vers le 19ème siècle, le chapeau faisait partie de l’ensemble du « gentleman parfait ». Nous sommes alors inconfortés de dire bonjour ou de retourner dans un endroit clos, n’importe qui, comme signe de respect pour les gens qui sont là.

Si cette « tradition » a été quelque peu perdue, mais elle reste relativement présente. Au début du XXe siècle, le haut de la forme n’était porté que lors de cérémonies importantes, comme un mariage. Il cède ensuite la place à une forme plus simple et facile à porter, le chapeau melon, qui devient l’ accessoire de la vie quotidienne. Dans le même temps, le bouchon quitte le pour habiller la tête des ouvriers et, plus largement, les « petits gens ».

B. L’anatomie d’un chapeau

Avant d’énumérer les différentes formes de chapeau à connaître et les matériaux utilisés pour les fabriquer, il est préférable de s’attorer sur les parties qui composent le chapeau. Classiquement, un chapeau se décompose en trois parties : la couronne, le bouchon et le bord. Le bouchon n’est ni plus ni moins que la partie supérieure de la pièce, celle qui viendra encadrer et couvrir notre crâne. La couronne représente le haut du capuchon . Notez qu’il existe différentes couronnes : bol (ou rond), larme (ou goutte d’eau), dent centrale (ou fendue), télescope (ou ovale) et diamant (ou diamant) pour le plus connu. Enfin, le bord n’est ni plus ni inférieur à la partie horizontale du chapeau. Selon la forme, ce dernier sera plus ou moins large. Peut être ajouté à cela un pincer sur la partie avant du capuchon ou unetresse autour d’elle .

C. Différentes formes de chapeau à savoir

Bien sûr, le couvre-chef a subi de nombreuses formes et transformations depuis sa création. Afin de ne pas les mentionner tous, nous nous concentrerons dans cette partie sur les modèles actuels que l’on est susceptible de traverser le plus.

— Le plaisancier : chapeau avec capuchon ovale et couronne plate, il peut avoir un bord plus ou moins large. Il est apparu au 19ème siècle en France, faisant partie de l’uniforme des marins français embarqués sur les canots (d’où son nom). Au début du XXe siècle, il entre dans sa seconde vie et est devenu un objet de mode, surtout grâce à la tendance à habiller les enfants en petits marins. Dans le même temps, il se trouve également dans les stands lors d’événements sportifs. En fait, c’est l’un des rares chapeaux à avoir été porté par les deux côtés d’une société : la communauté populaire et la bourgeoisie.

— Fedora : le classique parmi les classiques. Popularisée à partir du XIXe siècle, elle a pris différentes connotations tout au long de l’histoire, y compris celle des gangsters accessoires, notamment lors de la Prohibition. Avec sa couronne fendue et ses larges bords, il est reconnaissable entre mille. Giuseppe Borsalino, chapelier italien, est en partie responsable de cet enthousiasme. Par raccourci, fedora est souvent appelé borsalino.

— Panama : on pourrait se tromper mais le panama ne vient pas du pays éponyme mais de l’Équateur ! En outre, ce n’est pas à proprement parler la forme d’un chapeau, mais le matériau et le tissage de jeunes pousses de palmiers équatoriens (carludivia palmita). Ainsi, il peut être refusé sous n’importe quelle forme. Entièrement tissé à la main, il existe trois qualités de montage : Panama Cuenca (tissé assis dans la ville éponyme), Panama Brisa et Panama Montecristi (tressé debout, également dans la ville éponyme).

— La tarte au porc : très à la mode dans les années 30, il est revenu à l’avant de la scène il y a quelques saisons. À une casquette basse, son bord est court et légèrement surélevé. Sa couronne est plate mais se distingue par un léger creuset circulaire à son extrémité. En feutre ou en paille, il est relativement simple à porter. Récemment, Joe en portait un de Brixton pour le test de pantalon Claudio Mariani.

— Le trilby : mélange deux formes, celle de fedora (elle est conçue de la même manière) et la tarte au porc, en raison de son bord très court. Très à la mode dans les années 80, il a été quelque peu oublié de revenir très récemment. Plutôt simple, il entre volontiers dans une tenue décontractée et peut donc être porté avec un t-shirt pour un look décontracté.

— Le melon : immédiatement reconnaissable, le chapeau melon se distingue par sa forme ronde. Au début du XXe siècle, il se trouve principalement dans les vestiaires formels et élégants tandis qu’il est conçu à l’origine dans un esprit décontracté. Plutôt simple, il peut être porté dans de nombreuses tenues, de la plus habillé à la plus décontractée.

— Le top : sans aucun doute le chapeau le plus chic qu’un homme peut porter. De son invention dans les années 1800, elle est rapidement devenue l’épuisement des soirées mondaines. Véritable marqueur social de l’homme bourgeois du XIXe siècle, il confère une certaine élégance, qu’il fait paraître plus grande. Porter un haut de forme en ce moment traduit alors un certain message : je suis respectable, je suis riche et j’ai un rang social élevé. Aujourd’hui, il est porté principalement dans les cérémonies traditionnelles.

D. Matériaux utilisés dans sa fabrication

Selon sa forme, mais aussi son style général ou son utilisation, le chapeau sera fait de tel ou tel matériau. Voyons ensemble le plus utilisé.

— Feutre : c’est sans aucun doutele matériau le plus largement utilisé dans les chapeaux. Rendre la pièce élégante et confortable, le feutre est divisé en deux catégories : feutre de laine et feutre de fourrure . Laine feutre provient généralement de moutons ou de moutons. Très robuste, il est isolant et durable. En outre, il est doux au toucher et moins brillant que le feutre poils. Résistant à l’eau, cependant, il ne convient pas aux fortes pluies. Le feutre de fourrure est principalement conçu avec de la fourrure de lapin ou de castor. Plus léger que le feutre de laine, il est égalementde meilleure qualité, plus mince et plus résistant au temps. Il est considéré comme le summum de l’élégance .

— Paille : ici, nous avons différents styles de chapeau. Par exemple, le panamaest fabriqué à partir du palmier de Carludovica Palmatafinement tressé. Inversement, nous aurons la paille de raphia, provenant du palmier raphia ruffia. Très léger, il est tressé plus largement et très confortable à porter, principalement en raison de sa grande flexibilité . En outre, on peut utiliser une paille plus classique pour certains types de chapeau, comme le plaisancier par exemple. La paille est alors plus rigide, de sorte que les chapeaux ne roulent pas ou ne tordent pas. Enfin, il n’est pas rare de trouver des chapeaux en papier. Obtenu à l’aide d’un mélange de paille cuite et de chaux, le papier est ensuite tressé finement, ce qui lui confère une grande flexibilité et une légèreté incomparable. Un autre point important : le prix, très abordable .

— Coton : on le trouve plus facilement sur les modèles légers et estivales comme bob. Comme nos vêtements, il a l’avantage d’être léger et respirant . Son côté doux permet une plus grande liberté et peut donc être utilisé dans de nombreuses formes.

— Cuir : comme le feutre, il peut être utilisé pour fabriquer presque tous les types de chapeaux. Selon la forme choisie, il aura différentes finitions : avec poils, lisse, croûte, grain, etc Très robuste, il peut donner une apparence brute au chapeau.

— Polyester : tissu artificiel dont les caractéristiques en font uneoption pratique et efficace dans la fabrication de chapeaux. En plus d’être durable et résistant à de nombreux produits chimiques , ce matériau résiste également au rétrécissement, aux étirements, ainsi qu’aux rides et aux abrasions. En outre, c’est un matériau peu coûteux qui permet de faire des coiffures bon marché.

2. Choisir un chapeau

A. Selon son visage

Les bases posées, allons maintenant dans le vif du sujet. Comme indiqué dans l’introduction, chaque visage a sa (ses) forme (s) de chapeau. En bref, et afin de savoir si un chapeau nous correspond ou non, il est préférable de connaître la forme de son visage ! Pour rappel, il y a 7 grandes formes de visage : rond, rectangle carré, ovale, oblong, triangle, triangle inversé et diamant. Pour choisir un chapeau, nous nous arrêtons à trois formes principales : carré,ovale,rondetcœur .

Pour un visage mince, nous préférerons un chapeau à bord courtcar le revers accentuera sa finesse. D’autre part, nous opterons pour un chapeau avec un large bord pour un visage rond . Un visage ovale aura le privilège de pouvoir porter presque toutes les formes d’un chapeau, tant qu’un certain équilibre est respecté. En bref, tout est une question d’équilibre et de proportions. Tout ce que vous devez garder à l’esprit, c’est que nous devrons nous assurer que nous ne soulignons pas les caractéristiques de notre visage, quoi qu’il soit.

B. Selon sa morphologie

Étonnamment, notre morphologie prend également en compte quand il s’agit de choisir un chapeau. Donc, si vous êtes petit, il est préférable de choisir un chapeau à bord court, qui ne tassera pas notre silhouette. Inversement, les gens degrande taille préféreront des chapeauxà larges bords . En outre, un chapeau haute casquette pour une petite personne sera choisi plus et une casquette moyenne à basse pour une grande personne . Il est également conseillé de choisir des chapeaux à large bord pour atténuer l’effet des oreilles pelées. Enfin, avoir un grand front et/ou un grand nez n’est pas incompatible avec le port d’un chapeau, il suffit de le pencher plus loin vers l’avant  !

Pour résumer

— Visage carré : fedora, melon et chapeaux trilby sont préférés, chapeaux de tarte au porc à éviter.

— Visage rond  : fedora, trilby et chapeaux haut sont préférés, chapeaux de type melon, chapeaux de tarte au porc à éviter.

— Visage ovale : tous les chapeaux peuvent être considérés !

— Visage de coeur : les chapeaux de type melon et trilby sont préférés, fedora et chapeaux haut de gamme doivent être évité.

— Pour une petite personne : donner la préférence aux chapeaux à bord rond et haute casquette.

— Pour une personne de grande taille : préférez les chapeaux à long bord et moyenne à basse casquette.

3. Comment porter le chapeau ?

A. Dans une tenue de travail

Bien sûr, le chapeau s’intègre bien dans une tenue de rétro ou de travail. Ici, il vient terminer et s’asseoir le style général de l’ensemble : pantalon délavé et réparé par des patchs en jean, une veste en laine à l’esprit militaire et tout est fait. Pour choisir le chapeau, deux options existent : sélectionnez-le dans une couleur qui sera combinée avec les autres pièces ou opter pour une couleur contrastée comme le blanc cassé par exemple !

Voir ce post sur Instagram

A message partagé par Thibault Vancauwen (@thibaultvancauwen) le 12 juil. 2020 à 10:13 PDT

B. Dans une tenue habillée

Un autre choix simple mais efficace consiste à incorporer un chapeau dans une tenue vestimentaire. En fonction de la forme de notre visage et de la morphologie, nous choisirons la forme d’un chapeau qui nous convient le mieux. Alors tout est une question de goût et d’apparence : un melon fait de feutre sur un tweed trois pièces pour un style supposé « anglais an 30 », en paille pour un esprit parisien du début du siècle dernier. Encore une fois, on peut soit régler son ombre au reste de la tenue ou jouer sur le contraste.

Voir ce post sur Instagram

Un billet partagé par Albert Hartmair || Munich 🇩🇪 (@alberthartmair) sur juil 17, 2020 à 9:39 PDT

C. En robe décontractée

Nous terminons cette sélection avec une tenue dans laquelle un chapeau s’adapte parfaitement : un ensemble décontracté. Pour l’été, ce dernier peut être composé de shorts de couleur unie, d’un t-shirt blanc (ou marcel) ainsi que d’une chemise à motifs Light. Aux pieds, une paire de baskets ou de chaussures ouvertes fera parfaitement l’affaire. Quant au chapeau, il est choisi en feutre doux ou en paille, pour un style esprit d’été réussie.

Voir ce post sur Instagram

Un billet partagé par Brixton (@brixton) le 19 mai 2020 à 10:05 AM PDT

4. Où trouver un chapeau ?

— Akubra — Anthony Peto — Bailey — Borsalino — Brixton — Broswell — Headict — Herman Coiffures — Homero Ortega — Kangol — Lierys — Pauline Brosset — Stetson — Thomas VanCauwen —Tilley