Ecandidat Master : déposer un dossier de candidature

16

Délivré par un établissement public d’enseignement supérieur comme une université, le master est un diplôme national. On distingue deux types de master à savoir : le master professionnel et le master recherche. Ces formations universitaires s’étalent sur deux années. Au cours de la première année, l’étudiant est en master 1. Au cours de la seconde année, l’étudiant suit les cours de master 2. Pendant les deux années de master, l’étudiant doit valider 120 ECTS afin de se concéder le diplôme de niveau 7.

Comment déposer sa candidature en ligne pour faire un Master ?

Tout d’abord, l’inscription au master nécessite l’obtention d’une licence ou d’un diplôme ayant un niveau équivalent. Lorsque vous possédez la licence, la demande d’admission nécessite une inscription sur le plateforme ecandidat des universités que vous convoitez. Bien que le gouvernement français ait annoncé un portail unique, la plateforme ecandidat demeure le seul moyen pour candidater. Afin de choisir les masters qui vous intéressent, vous devez consulter la plateforme trouvermonmaster.gouv.

A lire en complément : Quelles sont les séries à voir sur Netflix ?

Sur cette plateforme, vous pouvez aussi consulter les dates de candidature de chaque université et de chaque formation. À ce niveau, vous devez être très vigilant, car les dates de candidature sont très variables. En effet, certaines formations permettent de postuler entre février et avril. Pour d’autres, la campagne commence entre mai et juin pour s’achever en juillet. Si vous êtes étudiant étranger, vous devez impérativement postuler au master d’université française via la procédure d’étude en France.

Le ministère français chargé des études supérieures a mis en place dans chaque pays relevant de la procédure d’étude en France, un système appelé campus France. Vous devez créer sur le site de ce dernier un compte afin de candidater au master que vous souhaitez. Si votre pays ne relève pas de la procédure étude en France la candidature sera déposée directement via la plateforme ecandidat de l’université.

A lire en complément : Diagnostic immobilier : état de l'installation intérieure d'électricité

Comment suivre son dossier de candidature de master en ligne ?

Bien que les universités présentent un calendrier hétérogène, les dates de résultats sont par contre coordonnées. Généralement, ils communiquent leur décision après l’examination de votre dossier en juin. Il est important de notifier que la sélection peut se faire sur dossier ou via un entretien. Sur dossier, les universités se contentent des documents que vous avez fournis lors de votre demande d’admission. Il s’agit entre autres de votre photo, pièce d’identité, curriculum vitae, lettre de motivation ainsi que vos relevés de notes.

Via un entretien, vous êtes généralement convoqué pour passer un texte oral. Cette méthode est toujours appliquée si vous postulez via la procédure d’étude en France. Les agents de cette institution vous questionnent sur vos motivations, votre projet professionnel, etc. Lorsque vous recevez une acceptation, un délai de réponse vous sera imposé. Sur la plateforme ecandidat d’université, il varie souvent de 10 à 15 jours pour les formations très demandées. En effet, vous devez confirmer votre acceptation.

Que faire si votre demande d’admission en Master est refusée ?

Si votre candidature est refusée, il est possible que vous soyez sur la liste complémentaire de l’université. Cette liste est mise en place au cas où un étudiant accepté désiste de continuer ses études dans l’université. Dans ce cas de figure, vous pouvez recevoir une réponse jusqu’à la rentrée scolaire. Par ailleurs, dans le cas où vous ne seriez pas du tout reçu et que vous avez validé une licence, vous pouvez engager une démarche de poursuite d’étude. Cette démarche s’effectue auprès des services rectoraux.

Le droit à la poursuite des études a été créé lors de l’instauration de la sélection en master. Grâce à ce droit, le rectorat doit vous faire trois propositions de mention. Il peut s’agir de votre établissement d’origine, de votre académie ou de votre région académique. Si vous êtes étudiant étranger, la procédure prend généralement fin après l’obtention d’un refus. Par ailleurs, en fonction du motif du refus, vous pouvez effectuer un recours gracieux. Ce dernier permet de reconsidérer votre demande d’admission. Il est conseillé de le faire.