Les avantages de la conduite accompagnée

43

Un grand nombre d’automobilistes obtiennent leur permis de conduire après avoir suivi la formation de conduite accompagnée. Ce mode d’apprentissage présente plusieurs avantages souvent méconnus par les aspirants au permis. Que ce soit pour l’obtention du permis, ou pour la souscription d’une assurance auto, la conduite accompagnée vous offre autant d’avantages. Il convient donc, à toute personne qui veut apprendre à conduire, de prendre connaissance de ces différents atouts. Focus sur les privilèges qu’offre la conduite accompagnée.

Augmenter les chances de réussite à l’examen d’obtention du permis de conduire

La conduite accompagnée vous donne plus de chance dans la préparation de votre examen du permis de conduire. En effet, en optant pour ce mode de conduite, l’apprenant acquiert de multiples compétences et aptitudes pratiques auprès de l’accompagnateur. Il profite notamment des années d’expérience de celui-ci et devient plus à l’aise dans l’exercice de la conduite. L’expérience a montré qu’à l’examen, 74 % de ceux qui sont passés par la conduite accompagnée réussissent dès la première fois. A contrario, ceux qui ont suivi une formation classique ont un taux de 55 % de réussite. La conduite accompagnée vous permet donc d’augmenter considérablement vos chances de réussir à un examen de permis de conduire.

A découvrir également : La nouvelle Portofino Spider est-elle la supercar la plus abordable de Ferrari ?

Acquérir plus d’expérience et diminuer les risques d’accident

Si vous choisissez une formation classique, les heures de conduite obligatoires se résument à 20 heures. Par contre, avec la conduite accompagnée, le jeune conducteur parcourt plus de 3 000 km durant sa période de formation. Cette période permet à l’apprenant de faire face et d’affronter diverses situations au volant. Cette expérience acquise évite au jeune conducteur d’être angoissé ou hésitant en circulation. Il devient ainsi beaucoup plus attentif sur la route, ce qui réduit considérablement les risques liés aux accidents après l’obtention du permis de conduire.

Réduction du coût de l’assurance

L’autre avantage de la conduite accompagnée est qu’elle vous permet de bénéficier d’une assurance à un prix plus abordable. Généralement, les assureurs imposent un tarif plus élevé lorsqu’il s’agit d’une assurance auto jeune conductrice, ces derniers étant considérés comme dépourvus d’expérience. Par conséquent, ils conduisent à des risques plus élevés en circulation. Néanmoins, lorsque vous passez par la conduite accompagnée, vous allez bénéficier d’un tarif préférentiel pour votre assureur. Les jeunes conducteurs qui ont passé par une conduite accompagnée sont considérés comme étant plus expérimentés.

A lire en complément : Comment assurer un VTC ?

Ceci diminue les risques d’accident. Cette confiance de l’assureur pour la conduite accompagnée vous permet d’obtenir des réductions sur la surprime imposée aux jeunes conducteurs. Ainsi, dès la première année de conduite, vous bénéficiez de 50 % de réduction sur la surprime. Le taux devient 25 % la seconde année si vous n’avez pas commis aucun accident.

Réduction de la période probatoire

L’obtention d’un permis de conduire est créditée par un score limité à 6 points. Pour atteindre 12 points, vous ne devez pas commettre d’infractions au cours d’une période déterminée, cette dernière est appelée période probatoire. Une infraction commise en cette période pourrait vous faire perdre des points. Vous risquez donc un retrait de permis si vous ne faites pas attention.

Avec une formation traditionnelle, la période probatoire du permis est de 3 ans et sans infraction, vous gagnez 2 points par an. Cependant, avec la conduite accompagnée, cette période se limite à 2 ans, à raison de 3 points par an. Ce qui constitue un véritable avantage pour l’automobiliste.

Une expérience plus agréable

La conduite accompagnée est plus rassurante pour l’apprenant. Il se sent en sécurité de conduire sous le regard d’un coach qui est, le plus souvent, une personne de la famille. L’élève apprend donc dans la sérénité. Le fait de conduire pendant un long moment optimise chez le jeune conducteur la confiance en soi au volant. Il se sentira beaucoup plus à l’aise en circulation après l’obtention de son permis de conduire.

Quant à l’accompagnateur, c’est pour lui une occasion de se remémorer ses subtilités du Code de la route. Il pourra en profiter pour mettre à jour ses pratiques routières. Aussi, apprendre à conduire à un jeune âge permet au conducteur de mieux assimiler les techniques. À 15 ans, la capacité d’apprentissage est assez optimale. Il a l’avantage de développer tôt des réflexes indispensables pour une meilleure expérience de conduite. Il faut noter que plus vous prenez de l’âge, plus il sera difficile d’acquérir la maîtrise nécessaire à l’obtention du permis.

Un coût de formation réduit

Le coût de la conduite accompagnée est généralement moins élevé que celui d’une formation classique. En effet, il existe une différence significative entre les deux modes d’apprentissage, notamment au niveau des heures de conduite supplémentaires. Le jeune conducteur n’a pas besoin de ces heures supplémentaires puisqu’il est régulièrement au volant avec son accompagnateur.