Quelle est la meilleur voiture de collection pour commencer ?

254

le marché de l’investissement dans les produits de luxe, les voitures anciennes sont l’un des segments à la croissance la plus rapide. En 10 ans, KnightFrank estime que la valeur moyenne des biens a augmenté de 362%. Un placement atypique Sur attrayant, donc. Mais qu’en est-il vraiment ? Investir dans une voiture d’époque est-il une bonne idée pour vos économies ? Et comment réussir dans cet investissement ? Découvrez-vous maintenant.

Développements sur le marché des voitures anciennes

Au cours des 20 dernières années, la production mondiale de voitures de prestige a été multipliée par 5. En conséquence, il y a de plus en plus de véhicules produits pour chaque modèle, ce qui minimise l’effet de rareté. Par exemple, la production annuelle de Ferrari est passée de 4000 véhicules en 2000 à 9000 en 2017. Ainsi, le marché pourrait devenir un peu moins attrayant. Pourtant, les investisseurs sont toujours au rendez-vous. En France, il y a près de 800 000 collectionneurs de voitures .

A voir aussi : Pourquoi acheter une Nissan ?

Dans notamment, les ventes ont augmenté grâce à l’internationalisation du marché . En effet, l’intérêt pour les voitures anciennes s’est élargi à la Russie, à la Chine et au Moyen-Orient. La part des acheteurs étrangers a même augmenté de 85% lors des ventes aux enchères organisées par Artcurial. Les ventes aux enchères en ligne permettent également cette internationalisation.

Dans ce contexte, certains modèles sont particulièrement attrayants. Lesséries limitées incluent un investissement de choix en raison de leur rareté. Les modèles des années 70 ont également vu leurs prix augmenter rapidement, ce qui a permis d’obtenir une plus-value intéressante.

A voir aussi : Tracteur et accident

Qu’ est-ce qui fait la valeur d’une collection ?

Le principal critère de valeur d’une voiture de collection n’est pas son ancienneté en tant que telle, mais plutôt sa rareté. En effet, les modèles les plus rares sont les plus attrayants. Il est donc intéressant de rechercher des véhicules produits en quelques exemplaires ou en éditions limitées. Par exemple, la Bugatti Royale, produite en seulement 6 copies, coûte maintenant environ 40 millions d’euros .

L’ autre facteur déterminant dans la valeur d’une voiture d’époque est, bien sûr, son état. S’il est mal préservé, le prix baissera. Pour un modèle identique, les prix peuvent être divisés par 10 si le nombre de kilomètres sur le compteur est trop élevé ou si l’état de conservation n’est pas satisfaisant.

Par exemple, une Bugatti Type 57S Cabriolet de 1937 a été vendue 7,7 millions de dollars en 2017, puis 1,1 million de dollars en 1991. La valeur ajoutée ici s’explique en grande partie par sa très bonne conservation.

Enfin, le prix d’une voiture d’époque est beaucoup plus important si toutes les pièces du véhicule sont originales. Pour que cela soit le cas, la voiture doit avoir été peu utilisée.

Une voiture de collection n’est pas nécessairement vieille

Il existe différentes catégories de voitures anciennes, en fonction de leur ancienneté. Pour , ceux d’avant 1950 sont appelés « avant-guerre ». Certaines voitures assez récentes peuvent déjà être considérées comme des voitures anciennes, selon la demande. Par exemple, la Porsche 918 Spyder est considérée comme une voiture d’époque, alors que sa production n’a cessé qu’en 2015. Cependant, sa rareté lui permet de tomber dans cette catégorie. En effet, elle a été produite en moins de 1000 exemplaires . Sa valeur peut maintenant atteindre 2 millions de dollars.

jeunes sont une catégorie particulièrement intéressante pour les collectionneurs. Ce sont des véhicules dont la production a cessé depuis au moins 15 ans, mais n’ont pas encore 30 ans. Les voitures de cette catégorie sont trop récentes pour être considérées comme des véhicules de collection par la Fédération internationale des véhicules antiques (FIVA) Les (elles doivent avoir au moins 30 ans).

Les jeunes peuvent être un bon investissement parce qu’ils sont beaucoup plus abordables que les véhicules plus anciens. Par exemple, vous pouvez choisir un modèle populaire qui a marqué les années 1990. Ces voitures sont de plus en plus rares de sorte que leur prix peut grimper assez vite.

Pourquoi investir dans une voiture d’époque ?

Investir dans des voitures anciennes peut être un investissement intéressant, à condition que vous ayez quelques connaissances dans ce secteur. Les prix augmentent rapidement et régulièrement si vous savez faire de bons choix. Depuis 2002, la valeur des voitures anciennes augmente de façon exponentielle.

Les voitures sont souvent désignées comme un refuge sûr en termes d’investissements. En effet, la plus-value peut éventuellement être décevante, mais il est peu probable que vous perdiez une partie importante de votre capital investi.

En tout cas, c’est avant tout un investissement « plaisir » pour les amateurs de voitures anciennes, désireux d’investir leurs économies dans un secteur qu’ils aiment.

Les inconvénients d’investir dans une voiture de collection

Investir dans une voiture de collection est cependant un engagement placement. Tout d’abord, vous avez besoin de capital pour investir, et le prix d’achat est souvent élevé. Ensuite,l’entretien peut vous coûter assez cher, surtout avec un prix élevé des pièces de rechange. Le problème du stockage du véhicule est également important : vous aurez besoin d’un garage protégé et sécurisé. Enfin, le coût de l’assurance peut être élevé, en fonction de la valeur de la voiture.

Un autre inconvénient majeur est que ce n’est pas un placement très liquide. En effet, pour récupérer votre participation, vous devez trouver un acheteur, ce qui peut prendre un certain temps. Avec la flambée des prix ces dernières années, il y a un léger ralentissement du marché . Ainsi, les transactions prennent beaucoup plus de temps qu’auparavant.

Le budget nécessaire pour investir dans une voiture de collection

Pour l’achat du véhicule , il n’est pas nécessairement nécessaire de débloquer des montants très importants. En effet, vous pouvez acheter certains modèles pour 20 000€, par exemple. C’est à vous de choisir une voiture dont la valeur peut grimper au fil du temps.

En plus de l’investissement initial, d’autres charges pèseront sur votre budget si vous choisissez d’investir dans une voiture collector  : frais d’entretien, frais d’entretien, assurance obligatoire même si le véhicule n’est pas utilisé, espace de stockage fermé… Le projet de loi peut rapidement devenir assez lourd. Vous devez y penser avant d’investir.

Où trouver une voiture d’époque à investir ?

Pour investir, ce n’est pas chez un concessionnaire automobile classique que vous trouverez votre bonheur. Au lieu de cela, vous pouvez vous tourner vers les garages spécialisés , mais ils offrent des prix généralement 10 -15% plus chers que ceux sur le marché. Pour évaluer la notation d’un modèle, vous pouvez vous tourner vers des sites Web spécialisés sur Internet.

L’ option la plus intéressante en termes de prix pour l’acquisition d’une voiture de collection est de participer aux enchères . Seul inconvénient : vous ne pouvez pas essayer la voiture. Un démonstrateur fait juste démarrer devant vous pour prouver que le moteur fonctionne.

Quelques conseils pour investir

Avant de commencer, voici quelques conseils pour tirer le meilleur parti de votre investissement dans les voitures anciennes. Tout d’abord, si vous voulez investir pendant 10 ans ou plus, une bonne stratégie pourrait être de se tourner vers les vieux véhicules sportifs . En effet, ils ne sont pas très recherchés pour le moment et sont donc toujours abordables. Mais, depuis qu’ils deviennent progressivement de vrais véhicules de collection, leur valeur grimpe.

Si vous voulez optimiser vos chances d’obtenir une valeur ajoutée intéressante, vous pouvez également choisir d’investir dans un véhicule d’au moins 30 ans et dont la production a définitivement cessé. Ainsi, ce produit sera plus rare et donc attrayant pour les investisseurs. Choisir un modèle avec toutes les pièces d’origine est également une bonne stratégie.

Il est également recommandé de prêter attention à trop vieux qui peuvent rapidement devenir un goupement financier en termes de maintenance et de maintenance. Ils ont aussi souvent très faim de carburant, ce qui peut être coûteux si vous utilisez le véhicule. Vous aurez également du mal à trouver des pièces de rechange.

Enfin, si vous ne voulez pas attendre plus de 5 ou 6 ans pour récupérer votre capital, vous pouvez vous tourner vers les voitures à collectionner dans les prochaines années. La meilleure façon de les acquérir est de participer aux enchères. D’autre part, vous aurez besoin d’une solide connaissance du marché pour investir.

Conditions pour rouler avec une voiture d’époque

En France, pour pouvoir rouler avec votre voiture d’époque, vous avez besoin d’une carte grise spéciale. La carte grise « voiture de collection » vous permet d’utiliser une voiture de plus de 30 ans. Pour ce faire, le véhicule doit répondre à plusieurs conditions spécifiques : sa production doit s’être arrêtée et ses caractéristiques ne doivent pas être modifiées. Le changement de propriété du véhicule nécessite la mise en place de ce carte grise spéciale afin que l’acheteur puisse voyager.

Vous devez également souscrire une assurance spéciale. Assurance « collection de voitures » sont offertes par des entreprises spécialisées. Pour souscrire une assurance de ce type, vous devez être âgé de plus de 21 ans, avoir votre permis depuis plus de 3 ans, n’avoir pas été impliqué dans une réclamation au cours des deux dernières années et avoir déjà un autre véhicule assuré avec un contrat conventionnel.

Imposition des plus-values pour les voitures d’époque

Au moment de la revente, vous réaliserez sûrement une valeur ajoutée . Cette taxe est imposable si elle est supérieure à 5000€. Deux possibilités sont à votre disposition.

La première option consiste à choisir de payer une taxe forfaitaire de 6% du montant de la vente et une taxe de 0,5 % pour la CRDS (Contribution pour le remboursement de la dette sociale).

La deuxième option consiste à opter pour le régime général d’imposition des plus-values . Vous ne pouvez pas seulement faire ce si vous avez la preuve du prix d’achat initial et du prix de vente. Le taux d’imposition est de 34,5 % sur le montant du gain en capital. Si vous possédez le véhicule pendant au moins 2 ans, vous bénéficiez d’une réduction de 5 % par année de possession. Les frais de restauration ou de remise à neuf peuvent être inclus dans le montant de l’achat. Enfin, si vous possédez le véhicule depuis au moins 22 ans, vous êtes complètement exonéré de l’impôt sur les gains en capital.

Alors, séduit par l’investissement dans les voitures de collection  ? Cet investissement « plaisir » peut en effet s’avérer intéressant, à condition que vous connaissiez le marché.

Vous voulez un placement atypique ? Vous pouvez également découvrir notre guide pour investir dans le vin.

Consultez notre guide des meilleurs investissements financiers de 2019 dès maintenant !

ne peut faire ce choix que si vous avez la preuve du prix d’achat initial et du prix de vente. Le taux d’imposition est de 34,5 % sur le montant du gain en capital. Si vous possédez le véhicule pendant au moins 2 ans, vous bénéficiez d’une réduction de 5% par année de possession. Les frais de restauration ou de remise à neuf peuvent être inclus dans le montant de l’achat. Enfin, si vous possédez le véhicule depuis au moins 22 ans, vous êtes complètement exonéré de l’impôt sur les gains en capital.

Alors, séduit par l’investissement dans les voitures Collections  ? Cet investissement « plaisir » peut en effet s’avérer intéressant, à condition que vous connaissiez le marché.

Vous voulez un placement atypique ? Vous pouvez également découvrir notre guide pour investir dans le vin.

Découvrez aussi notre guide des meilleurs investissements financiers de 2019maintenant