Quand et pourquoi fut signé le traité de Maastricht ?

53
traité de Maastricht

Le traité de Maastricht ou traité européen, est un élément très important dans l’histoire de l’Europe. Sa naissance a engendré de nombreux événements et le début de changements significatifs. À quel moment ce traité a-t-il été signé et quelles sont les modifications qu’il a apportées ? Lisez cet article pour trouver des réponses à ces questions.

Qu’est-ce que le traité de Maastricht et pourquoi est-il né ?

Le traité de Maastricht a vu le jour quelques temps après la signature du traité de Rome. Celui-ci, après avoir donné naissance à la CEE (Communauté Économique Européenne), devenait de jour en jour obsolète. Une mise à jour étant nécessaire afin de répondre aux besoins de la communauté, le traité européen fut créé.

A lire aussi : Quel hébergeur de site web choisir ?

De 1992 à 1993, quand fut signé le traité de Maastricht, l’Union Européenne prend officiellement le relais de la CEE. Cela marqua le début d’une nouvelle ère, aussi bien sur le plan économique que politique. Comme le précise l’article 2 du traité, c’est « une nouvelle étape dans le processus d’une union toujours plus étroite entre les peuples d’Europe ».

Plus précisément signé le 7 février 1992 et mis en vigueur le 1er novembre 1993, le traité de Maastricht est basé sur trois principes spécifiques. Le texte du traité lui-même parle de ces principes comme étant des « piliers ». Le tout premier concerne la dimension communautaire et met l’accent sur certains points importants. Il s’agit entre autres, de la citoyenneté de l’Union, des politiques communautaires et de l’Union économique et monétaire.

A lire en complément : Quelles sont les séries à voir sur Netflix ?

Le deuxième pilier du traité de Maastricht est la PESC (Politique Étrangère et Sécurité Commune). Quant au troisième pilier, il exige en matière pénale, la coopération policière et judiciaire entre tous les États membres. Il est important de noter que le premier pilier ou pilier central présente un aspect communautaire. De leur côté, les deux autres piliers, encore appelés piliers latéraux, sont plutôt intergouvernementaux.

Quels sont les changements provoqués par le traité de Maastricht ?

traité de Maastricht

Suite à la signature du traité de Maastricht, plusieurs changements ont été provoqués au sein de l’Union Européenne. Tout d’abord, la citoyenneté européenne est créée, favorisant ainsi une circulation plus fluide dans les pays membres de la communauté.

Cela permet aussi de résider de façon libre, dans n’importe quel pays de la communauté. Les citoyens ont également acquis le droit de voter et celui d’être élu dans leurs États de résidence, lors des élections européennes et municipales.

La mise en vigueur de ce traité a par-dessus tout, contribué à améliorer le fonctionnement de plusieurs domaines comme :

  • l’éducation ;
  • la formation professionnelle ;
  • la santé publique ;
  • la culture ;
  • le transport, etc.

Aussi, ce traité a favorisé la décision de créer « une monnaie unique sous l’égide d’une Banque centrale européenne ». C’est de là qu’est né l’euro. La BCE (Banque Centrale Européenne) avait pour objectif principal, d’assurer la stabilité des prix afin de préserver la valeur de l’euro. Cette monnaie commune était le résultat de longues années de débat sur le renforcement de l’économie européenne.

Vous savez désormais quand et pourquoi fut signé le traité de Maastricht. Donnant naissance à l’Union Européenne, ce traité a été à l’origine du développement de plusieurs pays européens.