Quelle voiture pour 8.000 euros 2020 ?

147

Alors que le gouvernement devrait annoncer au début de la semaine prochaine une série de mesures pour relancer l’industrie automobile, nos collègues parisiens parlent de l’augmentation de la prime accordée aux voitures électriques. Aujourd’hui limitée à 6 000 euros, elle pourrait grimper jusqu’à 8 000 euros sous le nouveau système gouvernemental.

A voir aussi : Quel scooter 125 pour les grandes tailles ?

Destiné à relancer le secteur automobile à la suite de Covid-19, le plan de relance du secteur automobile devrait être annoncé par Emmanuel Macron lui-même mardi 26 mai au plus tard. Alors que le ministre de l’Economie Bruno Le Maire avait déjà indiqué qu’il voulait promouvoir les véhicules les moins émettant de CO2, nos collègues parisiens lèvent le voile sur certaines des mesures qui y seront annoncées.

7000 ou 8000€ de prime pour l’achat d’une voiture électrique

Se référant à un renforcement des mesures existantes, Le Parisien annonce l’augmentation de la prime accordée aux voitures électriques. Aujourd’hui fixé à 6000€ pour les particuliers, il grimperait entre 7 000 et 8 000€.

A lire aussi : Comment une assurance rembourse une voiture ?

Limitée à 3 000 euros depuis le 1er janvier, le bonus accordé aux entreprises serait également révisé à la hausse. Le Parisien évoque un montant allant de 5 000 à 6 000€.

En revanche, on ne sait pas si les critères de prix seront maintenus. Introduites au début de l’année, elles prévoient une réduction du bonus pour les voitures électriques de plus de 45 000€ et une annulation au-delà de 60.000 euros.

Montant actuel

Plan de récupération des montants

Particuliers

6.000€

7.000 — 8.000€

Entreprises

3.000€

5.000 — 6.000€

Retour du bonus pour les hybrides rechargeables

Les voitures électriques ne seront pas les seules à bénéficier d’un dispositif renforcé. Arrêté depuis quelques années déjà, le bonus accordé aux voitures hybrides rechargeables devrait également faire son grand retour avec le plan de récupération.

Moins que celle accordée aux voitures électriques, l’aide pourrait atteindre 2 000 euros.

Une prime de conversion prolongée

Accessible en échange de l’élimination d’un vieux véhicule, la prime de conversion devrait également être augmentée pour aider les constructeurs à se débarrasser de leurs stocks. Aujourd’hui évalué à 400 000 véhicules, ce stock se compose de presque tous les véhicules thermiques.

Le Parisien évoque ainsi une aide de 1500 à 2000€ pour les ménages modestes et de 3 000 à 4 000€ pour les « très modeste ». Les règles de l’appareil seraient également détendues.